Comment améliorer la prononciation d’une langue par internet

Comment améliorer la prononciation d’une langue par internet

Comment améliorer la prononciation d’une langue par internet

Lorsqu’on parle une langue il est essentiel de bien faire attention à la prononciation. C’est en effet un facteur très important car si l’on ne prononce pas correctement un mot, on court le risque d’être mal interprété par son interlocuteur. Et si vous apprenez une langue sur internet, la prononciation des mots est une chose qu’il ne faut pas négliger.

Les malentendus peuvent donner lieu à des anecdotes amusantes, mais ils peuvent également provoquer des situations désagréables. Dans le cas de l’anglais par exemple, on peut vouloir dire qu’on a faim  (I am hungry /hʌŋgrɪ/) mais dire à la place qu’on est fâché (I am angry /æŋgrɪ/). Il arrive la même chose dans d’autres langues comme le français, l’allemand ou le chinois. Dans le cas du chinois, la différence de ton est essentielle pour différencier des mots ou des expressions et cela peut donner lieu à des quiproquos incroyables si cela est mal prononcé.

Parfois il s’agit simplement d’un accent, mais qui peut être drôle pour notre interlocuteur voire même déconcertant. L’important est donc de bien se concentrer et bien écouter  pour ensuite reproduire le son le mieux possible.

Les aspects neuronaux de la prononciation

Le chercheur de l’Université Pompeu Fabra de Barcelone, Albert Costa, est une des personnes qui a le plus étudié la relation entre le cerveau et les langues. Ses recherches ont démontré que, jusqu’à sa première année, un bébé  distingue tous les phonèmes de n’importe quelle langue. Par contre après un an de cette sorte d’exposition sonore, la situation change complètement et il ne sera plus capable de détecter les sons qu’il n’aura jamais entendus jusque là.

Par exemple les nouveau-nés chinois peuvent parfaitement distinguer le “r” du “l”. Mais si leurs parents sont de langue chinoise et ne font pas la distinction en parlant une langue étrangère, au bout de douze mois le bébé aura perdu cette opportunité de pouvoir le faire. Il pourra certes arriver à distinguer les deux consonnes mais cela lui sera plus difficile en tant qu’adulte. C’est pour cela qu’il est important d’avoir des professeurs natifs pour les tout petits. C’est la seule façon d’être en contact avec une prononciation correcte étant petit, quand la plasticité cérébrale a encore la capacité de s’adapter aux phonèmes qui ne font pas partie de la langue maternelle.

Tout est possible avec le temps. Il y a toujours quelque chose à faire pour bien entrainer notre prononciation. Aujourd’hui, sur le blog de Blazaar, école de langues en ligne, nous vous donnons quelques conseils pour améliorer votre prononciation. Pour vous qui prenez des cours de langues sur internet vous n’aurez qu’à ajouter ces exercices à votre routine quotidienne.

  • Observez les mouvements de la bouche d’une personne native et essayez de l’imiter. Vous pouvez faire ça en regardant un film, en parlant avec un ami, et si vous prenez des cours sur internet avec Blazaar, pendant vos cours particuliers avec nos professeurs. Eux ont une bonne prononciation, donc faites bien attention et vous finirez par améliorer la vôtre.

 

  • Ecoutez souvent la radio, de la musique, regardez des podcasts, des films et la télévision en version originale. Si vous avez besoin de sous-titres, tâchez de les mettre dans la langue que vous apprenez. Si vous utilisez des supports sans image, cela sera moins facile, mais vous y arriverez quand même. Si vous apprenez l’anglais en ligne, vous trouverez des vidéos sur la chaine d’infos CNN. Si vous apprenez le français en ligne, c’est sur TV5 que vous trouverez toutes sortes de vidéos. Dans le cas du portugais en ligne, la chaine Euronews transcrit tous ses textes. Vous pouvez également utiliser des livres-audio pour améliorer votre prononciation. Voici deux options : Open Culture et Loyal Books.

 

  • A part celles mentionnées plus haut, vous trouverez sur Internet une grande quantité de ressources et d’applications. L’une des plus récentes est peut-être Spell Up, lancée par Google dont le système permet de reconnaitre la voix de façon à s’écouter soi-même et à améliorer sa prononciation.

 

  • Exercez-vous tout seul et écoutez-vous. Lisez pendant 15 minutes à haute voix la page d’un livre ou un article, et refaites-le devant un miroir afin de voir comment vous placez la langue, comment vous articulez etc… Profitez-en pour travailler votre sourire. Tout compte!!

 

  • Aidez-vous de dictionnaires de prononciation dans lesquels la transcription phonétique des mots est indiquée. Sur WordReference, dictionnaire en plusieurs langues, vous pouvez même écouter la prononciation du mot par un natif.

 

  • Si vous apprenez correctement la prononciation, l’intonation et le rythme de la langue que vous êtes en train d’étudier, vous ralentirez forcément votre débit en la parlant, que ce soit l’anglais, le portugais, l’allemand ou autre.

 

  • Faites une liste de mots que vous avez du mal à prononcer mais que vous utilisez fréquemment au travail, à l’école ou autre contexte. Demandez ensuite à votre professeur de Blazaar qu’il les prononce et vous corrige. N’oubliez pas que vous pouvez apprendre une langue en ligne en choisissant nos cours de langues en ligne, avec une flexibilité d’horaire plus ample que n’importe quelle autre école de langues en ligne.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *