5 curiosités de l’espagnol que tout élève devrait connaitre

5 curiosités de l’espagnol que tout élève devrait connaitre

5 curiosités de l’espagnol que tout élève devrait connaitre

Le philologue mexicain Antonio Alatorre avait écrit que la langue espagnole était la somme de toutes les façons de la parler. C’est une langue qui est parlée par plus de 495 millions de personnes dans le monde. Nous avons étudié de plus près les bizarreries de cette langue que nous allons vous raconter aujourd’hui ainsi que quelques anecdotes. Si vous avez décidé d’apprendre l’espagnol en ligne, lisez donc ce post qui vous présente 5 curiosités de cette langue que tout élève devrait connaitre.

  1. La langue la plus rapide

La rapidité d’une langue se calcule d’après la quantité de syllabes qu’une personne normale est capable de prononcer par seconde. Autrement dit,  plus on prononce de syllabes par seconde, plus la langue est considérée rapide. Il semble donc que le nombre de syllabes que peut prononcer un hispanophone par seconde en fasse la langue la plus rapide du monde.

  1. L’espagnol possède 88.000 mots

C’est en tout cas ce que contient le dictionnaire de la RAE (Real Academia Española, équivalent de l’Académie Française). On devrait rajouter 70.000 mots supplémentaires que l’on trouve dans le dictionnaire “américanismes”. Cela peut sembler beaucoup en effet, mais pas grand-chose si l’on compare aux 350.000 mots que possède la langue anglaise.

  1. Existe-t-il un ‘dictionnaire de l’espagnol universel’?

Deux hispanophones de pays différents dont l’espagnol est la langue officielle qui se rencontrent n’auront à priori aucun problème à se comprendre. Cela dit on distingue trois types de mots un peu problématiques :

  • Ceux que l’un des deux n´utilise pas habituellement dans son lexique mais dont il comprend le sens.
  • Ceux que l’un des deux ne connait absolument pas.
  • Ceux qui sont connus des deux mais qui ont un sens différent pour chacun d’eux.

Certains pensent que le lexique espagnol est tellement diversifié selon les pays qu’il vaudrait la peine de créer un ‘Dictionnaire de l’espagnol universel’, qui regrouperait donc toutes les différentes versions en un “espagnol général”. C’est un projet qui a débuté au Mexique en 1997 et auquel prennent part 26 universités de 20 pays différents. Cette future encyclopédie aura un jour des milliers de mots communs comme “cabeza”- tête, “zapato” – chaussure, “bosque” – bois etc. mais regroupera aussi tous les termes différents ayant un même sens. Par exemple pour dire “trottoir” on a “acera”, “vereda”, “andén”, “sendero” ou “banqueta”, selon le pays, mais comme “acera” est le terme utilisé par le plus grand nombre de gens, ce serait celui qui serait reconnu comme valable.

Un autre exemple : bien que l’Espagne et le Mexique aient à eux deux une population de 144 millions d’hispanophones, dans le cas du mot « ordinateur » (ordenador, computadora et computador), ils « perdraient la bataille » car “computador” est utilisé dans la plupart des pays d’Amérique latine, mais justement pas en Espagne et au Mexique.

  1. Castillan, espagnol ou chrétien?

Les trois veulent dire la même chose. Le castillan était la langue originale de la Castille (centre de l’Espagne) qui s’est répandue par la suite dans toute l’Espagne. C’est lorsqu’elle est devenue la “langue nationale” qu’on l’a appelée la langue espagnole. A l’heure actuelle on dit plutôt « castillan » en Amérique du sud mais “espagnol” en Amérique centrale.

Et donc pourquoi “chrétien”? On a désigné longtemps le castillan comme “chrétien” lorsque les Maures occupaient une grande partie du pays, pour différencier ceux qui parlaient espagnol de ceux qui parlaient arabe.  Et même au XXème siècle, sous le régime de Franco, très proche de la religion chrétienne et de l’église, on faisait souvent allusion à l’espagnol comme « le chrétien ».

  1. Electroencefalografista

Ce mot contient 23 lettres, ce qui en fait le mot le plus long de la langue espagnole.

En apprenant l’espagnol en ligne avec Blazaar et nos cours de langues online par vidéo chat avec des professeurs certifiés de différentes origines, vous verrez rapidement que vous pouvez arriver à comprendre et à communiquer dans tous les pays de langue espagnole.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus

2 thoughts on “5 curiosités de l’espagnol que tout élève devrait connaitre

  1. Johanna

    Merci pour cet article très intéressant. J’apprends l’espagnol et je vis à Madrid, j’ai toujours eu l’impression que les espagnols parlaient très vite. Maintenant je suis rassurée, je ne suis pas folle, ils parlent VRAIMENT vite !

    Au sujet du Castillan je rajouterai que de la région de la Castille (justement) on dit “castellano” par opposition à “gallego” ou encore “catalan” !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *